Le matériel pour fabriquer des cadres en bois

LA BOITE A ONGLETS ou SCIE D'ENCADREUR

Indispensable pour fabriquer un cadre en bois : la boîte à onglets. L'investissement peut varier de 3 à 150€ et plus suivant l'utilisation à laquelle vous la destinez.

Vous n'avez qu'une seule caisse à fabriquer...
scie_mainDans ce cas, une boîte d'onglets simple est largement suffisante. L'investissement n'en sera que plus faible : un modele comme celui représenté en (1) vaut entre 3 et 20€, avec la scie à dos (vous pouvez encore trouver moins cher dans des magasins de bricolage comme "brico-dépôt" par exemple). Préférer la boite à onglets en métal ou plastique dur... elle garde "ses angles" dans le temps !

Vous avez plusieurs cadres à fabriquer...
scie à chassisPas d'hésitation ! Investissez dans une scie à onglets à cadre métallique : premier prix ICI ou ce second modèle, plus précis. Très précise, elle garde ses qualités dans le temps (si vous prenez un peu soin de la lame en acier trempé). Des presses amovibles maintiennent en place la baguette pendant le sciage, ce qui garantit la précision demandée. Plusieurs angles sont possibles, dont bien sûr ceux à 45° qui nous intéressent. Elle pourra aussi servir pour d'autres travaux de bricolage !

Vous vous lancez dans le "métier d'encadreur"...
scie_elecUne scie à onglets électrique : c'est la Ferrari du bricoleur encadreur ! L'investissement est plus conséquent sans dépasser le raisonnable. Les premiers prix tournent autour de 40€ (matériel chinois, qui fonctionne cependant!), les modèles intéressants (pour ceux qui auront du parquet à installer par la suite), à déplacement longitudinal commencent à 80€ et permettent le sciage de largeurs plus importantes (>20cm). Pour davantage de précision, "travaillez en butée" car les erreurs ne sont pas rattrapables.

J'ai eu l'occasion récemment de couper mes moulures avec une scie circulaire sur table... Le luxe et le confort ! Le guide d'angle qui coulisse le long d'une rainure permet les coupes à 45° et la lame au carbure donne une coupe franche et sans bavures.

tableascie

Il y a un petit "truc" à connaître... et qu'on apprend bien vite : une fois le guide d'angle réglé à 45° (même si le réglage n'est pas rigoureusement exact ça marche quand même !) il n'est pas nécessaire de modifier son réglage pour couper les 2 extrémités des montants... Il suffit de retourner la moulure... Vous obtiendrez automatiquement des assemblages à 90°, toute légère erreur d'angle faite sur le premier biseau est compensée automatiquement lors de la coupe du second !

Le prix... eh bien quand on pense à ce que coûte un seul cadre dans le commerce... que, si on a de la place, l'outil sera souvent ré-utilisé pour bricoler... 109€... ce n'est pas trop cher payé (Leroy Merlin). A ce prix, ce n'est pas de l'outillage de pro... mais croyez moi, ça marche quand même très bien. De plus, vous pourrrez débiter vous même vos tasseaux... économie supplémentaire !

LES LATTES DE BOIS et MOULURES

Vous les trouverez dans tous les magasins de bricolage ou même chez les menuisiers professionnels car considérées commes chutes... Ce sont des tasseaux ou lattes disponibles en 10, 20,30 et 50mm de largeur et de 10 mm d'épaisseur (voir page cadre tout simple).

Vous utiliserez aussi des longueurs de moulure classique, de chambranle... que vous associerez pour créer vos propres moulures.

La longueur est à la demande et dépend donc du tableau que vous voulez encadrer. Les dimensions ne sont pas critiques, vous les adapterez à votre cas personnel : ayez des lattes ou tasseaux de toutes les tailles.

Pour connaître la quantité de moulure à acheter ou à fabriquer, calculez le périmètre de votre tableau, et ajoutez 10 fois la largeur de la moulure : par exemple, vous encadrez un chassis de 41x33 avec une moulure de 5cm de large. Il vous faut prévoir 2x41 +2x33 + 10x5 soit 198 cm de baguette.

On fait de belles caisse américaines élaborées avec de la plinthe (achetée en longueurs de 2m) de sapin du nord... Les seules limites sont celles de votre imagination !

Si vous disposez d'une scie sur table, vous pourrez vous-même débiter vos longueurs de moulure à partir de bois du commerce, d'où une économie supplémentaire.

On peut aussi acheter de la moulure à tableaux "toute prête" dans les magasins spécialisés. Faire soi-même son encadrement revient dans tous les cas moins cher que de l'acheter tout fait.

 

LA COLLE et LE SERRAGE

La colle à bois est à prendre au sérieux !!! Si vous voulez une bonne tenue de votre cadre, il vous faut une vraie colle à bois, en tube ou en biberon, pas de la colle cellulosique d'écolier comme on le voit parfois !

serre-joint

Tant pis pour la pub gratuite que je leur fais : mais prenez de la colle extérieur polyuréthane PATTEX. Le collage est rapide et puissant pour peu que vous puissiez presser les pièces pendant la prise de la colle. Cette colle a tendance à s'expanser en séchant ce qui rattrappe d'éventuels petits défauts d'ajustage.

Ajoutez quelques serre-joints pour tenirles pièces pendant la prise de la colle.

Une presse à cadre... à feuillard prsseserre encore plus efficacement : j'en ai trouvé une, à sangles, chez Brico-Dépôt pour moins de 20€ ! Elle est multi-usages et vous servira à chaque fois que vous avez une forme compliquée à serrer (cadres, chaises, boîtes...)

 

Laissez votre cadre serré pendant 4 ou 5 heures pour les colles à bois rapides, 24H pour les autres. Poncez ensuite l'assemblage pour éliminer bavures de colles et petits défauts d'assemblage.



LA PEINTURE

Le cadre terminé peut-être teinté et vernis (si, si, ça plait encore !) Auquel cas, un ponçage soigné suivi de 2 couches de vernis teinté et satiné seront nécessaires.

Mais la plupart du temps, vous aurez à peindre votre peinture180cadre terminé. Commencez par reboucher les éventuels trous et défauts du bois avec un enduit acrylique (qui a l'avantage de sécher rapidement). Poncez ensuite légèrement.

Choisissez ensuite une peinture acrylique monocouche de la couleur qui convient. De la peinture en bombe peut se révéler aussi utile : son avantage est qu'elle sèche très vite et que son étalement est uniforme. La finition du cadre n'en sera que meilleure.

Le choix des couleurs dépend de l'oeuvre que vous avez à encadrer. Pour jouer avec les couleurs complémentaires, voici un lien qui vous mène à la roue chromatique : pratique pour jouer les harmonies ou les contrastes. Vous trouverez des explications quant à son utilisation ICI.

Continuer vers : fabrication d'une caisse américaine simple

DES OUVRAGES UTILES

SECRETS d'ATELIER
de Malès Ivka

L'artisan encadreur est un magicien : il lui suffit d'un peu de papier, de carton, de colle et de baguettes pour donner vie à un document, révéler toute sa beauté.
En vous invitant à pousser la porte de leur atelier, les auteurs de cet ouvrage vous font partager ce pouvoir de création

 
Secrets d'atelier

 

CADRES ET PASSE-PARTOUT
de Didier Lamy

Offrez à vos images préférées des cadres originaux et raffinés. Les techniques de base de l'encadrement sont expliquées pas à pas : depuis la découpe de la fenêtre-image jusqu'à la pose de l'anneau à lacets, sans oublier la coupe et l'habillage du biseau et des baguettes....

 
Cadres et passe partout à faire soi-même

 

ENCADREMENT DECO
de Laurence Picamoles

L'encadrement est un art facile qui requiert simplement un peu de patience et de précision. Photo après photo, et dessin après dessin, ce livre vous guide pas à pas dans chacun des gestes à connaître.


Encadrement déco


Matériel nécessaire, art de l'accrochage, idées originales, sont également traités en textes et en images. Un véritable ouvrage de référence pour s'initier ou se perfectionner. 

CREEZ VOS CADRES
de Andrea Bouchaïb

Un ouvrage très pointu pour fabriquer soi-même ses cadres. Et pas n'importe quels cadres : faits de matériaux souvent très étonnants (ardoise, marqueterie de bois, feuille d'étain, argile, ferronnerie)... pour amateurs ayant déjà pratiqué.

 
Créez vos cadres vous même