Cookie Consent byFreePrivacyPolicy.com
Cette page peut contenir des liens commerciaux

UN MINI-CHEVALET DE PEINTRE

Faites le vous-même !

 

Ce mini chevalet est un peu plus compliqué à mettre en oeuvre que les précédents ... mais il est très tendance pour exposer une petite peinture dans votre intérieur !

Mini Chevalet terminé

Il y a plusieurs modèles vous trouverez un plan de montage plus élaboré en bas de cette page ! N'hésitez donc pas à vous lancer dans sa fabrication : je vous propose plusieurs méthodes suivant le degré de vos connaissances en menuiserie !

Commençons donc par la construction la plus simple ! Bien entendu, les dimensions ne sont données qu'à titre indicatif (en fait elles ont été optimisées pour une petite toile 20cmx20cm).

A vous donc de les adapter en fonction de ce que vous voulez exposer !

 

Les fournitures


Un équipement des plus réduits, peu de fournitures...

. 2m de tasseau 20x10.
. De la colle à bois.
. Une scie d'encadreur.
. Quelques petits serre-joints... (1,40€ les deux !)

 

découpe des éléments


Toujours dans du tasseau 20x10, découpez 3 longueurs de 20cm, 4 longueurs de 12cm et 2 longueurs de 15cm. Il n'en faut pas plus pour construire la structure.

Eléments de construction

Il est important que les tasseaux de 12cm aient la même longueur : utilisez donc la butée de votre scie d'encadreur pour les débiter !

Lorsque les éléments sont prêts, poncez-les avec un papier de verre moyen afin d'éliminer les inévitables bavures de coupe.

 

Assemblage des éléments


Commencez par assembler le socle du mini-chevalet de peintre. Encollez les extrémités de deux longueurs de 12cm et assemblez les avec deux longueurs de 15cm comme sur la photo ci-dessous :

Montage du socle

Vérifiez l'équerrage et serrez avec un petit serre-joint. Rappelons encore ici que le serrage fait le collage : plus l'assemblage sera serré pendant que la colle prend et meilleure sera l'adhérence.

Assemblez ensuite le bâti avec des pointes fines et de la colle à bois : les 3 longueurs de 20cm seront rendues solidaires par deux longueurs de 12cm :

Montage du bâti

Laissez bien sécher les deux parties avant de passer à l'assemblage final.

Encollez les extrémités inférieures du bâti, et glissez celui-ci dans le socle. Si vous avez bien respecté les mesures, il doit s'engager en frottant un peu sur les traverses.

On pourrait imaginer une articulation à cet endroit : nous avons préféré un collage définitif !

Mettez le en place et serrez avec un petit serre-joint pour que le collage s'effectue dans de bionnes conditions.

Assemblage final

Laissez sécher une dizaine d'heures avant de manipuler votre assemblage.

 

La glissière haute


De part la petitesse des éléments qui la constituent, cette pièce est une des plus délicates à construire. Pour obtenir un "bon fini" il faudra la poncer sérieusement après séchage.

La glissière haute est constituée de 2 petits morceaux de 2,2cm assemblés par collage à deux autres morceaux de 3,2cm (ce qui assurera un léger jeu de 2mm en tous sens lorsque cette pièce coulissera sur la structure).

Un point de colle à chaque extrémité de 2,2cm, les deux autres de 3,2cm viendront en recouvrement. Serrez bien avec un petit serre-joint le temps de la prise de la colle.

Construction glissière

Lorsque votre assemblage est bien sec, poncez l'ensemble pour araser les éléments qui dépassent... Une ponceuse à bande est alors utile (mais pas indispensable!) pour affiner les épaisseurs excessives.

En suivant la photo ci dessous, collez alors un petit morceau de cornière fait de 2 petits morceaux de bois assemblés à angle droit.

 

Glissière haute

Lorsqu'elle est terminée, cette glissière coulissera sur la tige du bâti pour retenir la toile.

 

Le support bas


Le support bas est constitué de deux longueurs de tasseau de 22cm.

Ces deux longueurs sont assemblées à angle droit de manière à former une cornière et rapprochées avec deux serre joint pour assurer la prise du collage.

La cornière ainsi créée est alors collée au bâti, à 3cm des traverses (... je vous donne les mesures que j'ai utilisées...). Un bon serrage, quelques heures de patience... et c'est fini !

 

Finitions pour ce mini-chevalet


Mini chevalet terminé

Le chevalet peut parfaitement rester tel qu'il est, en pin clair... mais vous avez la possibilité de le teinter et de le vernir pour qu'il s'adapte au mieux à votre déco intérieure.

Cliquez sur le lien pour télécharger les plans d'un mini-chevalet plus élaboré...

Télécharger

 

Ces pages peuvent aussi vous intéresser

CREEZ
VOS CADRES...

Travailler des matériaux comme le bois, le métal, le papier, le carton...

Beaucoup d'idées innovantes.

 L'ENCADREMENT, TECHNIQUES
ET SECRETS...

de Michèle Dautet

A mon avis, le meilleur !

 

Une foule de conseils pratiques vous aideront à choisir votre encadrement en fonction du type de document. Très complet !

CADRES
DE CHARME

Maryvonne Chevalier

Ouvrage technique très riche... Ne reprend pas les techniques de base. 100% réalisations

SECRETS
DE CADRES

Tout ce qu'on ne vous a jamais expliqué sur les cadres à faire vous mêmes !

Un excellent ouvrage !

Cette page peut contenir des liens commerciaux

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics