FABRIQUEZ UN CADRE EN BOIS PLAT... TOUT SIMPLE...

fini1

C'est fabrication de la feuillure qui peut rendre délicate la fabrication d'un cadre de tableau par un bricoleur ayant peu d'outillage. Cela nécessite un "toupillage" à la machine d'atelier ou, plus simplement, avec une défonceuse munie de la molette ad hoc.

Nous verrons plus loin, pour ceux qui désirent un peu s'équiper, comment contourner la difficulté.

Mais cette feuillure n'est pas indispensable et vous pouvez parfaitement construire un cadre simple, sans feuillure, et qui vous donnera entière satisfaction !

Voici votre premier cadre très simple qui vous servira de base à la construction de cadres beaucoup plus élaborés. A vous d'en adapter la technique à vos propres besoins !

La finition sera effectuée à la peinture satinée, en harmonie avec les tons du sujet que vous mettrez dans ce cadre...

 

 Le bois utilisé pour ce cadre


Le cadre va être fabriqué à partir de tasseaux à section rectangulaire. Vous pouvez trouver ces tasseaux dans les magasins de bricolage... LeroyMerlin par exemple ! (publicité gratuite). Regardez l'extrait de leur site ci dessous :


Ces tasseaux sont en MDF rabotés... c'est à dire prêts à l'emploi pour fabriquer notre cadre. Pour ce premier cadre, on utilisera du tasseau de 10x40mm (1cm d'épaisseur sur 5cm de large)

Vous avez une peinture sur chassis à encadrer... mesurez la avec précision. La mienne mesure 41x27, c'est un chassis normalisé de 6 format paysage...

Retirez 1cm à chacune de vos dimensions pour obtenir les dimensions intérieures de votre cadre :

plan1

Dans l'exemple, mon cadre va avoir 40 sur 26 cm d'ouverture interne, légèrement plus petite que le tableau. Ainsi, je pourrai le poser sur le chassis et fixer celui-ci par l'arrière sans sans que l'on voie ses bords.

 

Matériel


2m de tasseau 10x40 en MDF raboté.

Boite à onglets et scie.

Colle à bois PATTEX.

Presse à cadres.

Peintures acryliques assorties à votre tableau...

 

La découpe des éléments


Pour effectuer les coupes, il vous faut une boite à onglets (voir page matériel bois). Effectuez une première coupe à 45° à l'extrémité de votre tasseau 10x50... mesurez 40cm à partir du côté intérieur, faites une marque au crayon sur le bord... puis découpez le premier montant.

Retournez votre tasseau, le dessous devient le dessus (ce qui va mettre le biseau restant dans le bon sens et éviter de devoir retailler le tasseau). Posez le premier montant exactement dessus et, avec un crayon très fin, marquez l'emplacement du second trait de scie.

boite onglets

C'est le moment critique et vous devez faire très attention car tout décalage à ce niveau serait catastrophique lors de l'assemblage final ! Il est important que ces deux pièces aient exactement la même longueur !

Lorsque vous êtes prêts, sciez avec la boîte à onglets de manière à obtenir le second montant. Pour davantage de précision, travaillez en butée !

Retournez à nouveau le tasseau, mesurez 26cm à partir du bord intérieur... et recommencez comme indiqué au dessus. Vous obtenez ainsi les 4 montants de votre cadre. Vérifiez que tout va bien en assemblant ces 4 montants "à sec".

 

Le collage des montants


Encollez les chants intérieurs des montants avec une bonnecolle à bois (PATTEX bois rapide ou PATTEX polyuréthane), et, sur une surface plane, approchez et assemblez les montants.

serrage

Il faut maintenant serrer l'assemblage pendant la prise de la colle : vous pouvez poser de gros poids sur les tasseaux... ou mieux, utiliser la presse à cadres (8€ page matériel bois).

Si vous avez du mal à faire tenir les coins de la presse, sur-élevez votre montage sur de petites cales avant de serrer.

Laissez sécher 4 ou 5 H... avec les colles modernes, la prise est rapide et la tenue sera excellente si vous avez bien serré durant le séchage !

 

Les finitions


Reprenez votre assemblage et commencez par le poncer légèrement, pour éliminer les traces de colle et masquer d'éventuels petits décalages. Eventuellement, masquez les défauts du bois ou d'assemblage avec de l'enduit. Donnez un dernier ponçage.

Passez deux couches de peinture acrylique ordinaire blanche en ponçant légèrement avant d'appliquer la seconde couche. Pour terminer, passez une couche fine de la couleur souhaitée pour ce cadre.

On évite en général d'utiliser exclusivement la couleur dominante du tableau -ici le bleu- j'ai donc choisi pour cette toile un cadre gris très clair bleuté dont le liseré couleur "vieux rose" va rappeler la couleur de la maison d'arrière plan.

La plupart du temps, un blanc "cassé" ou un noir mat conviennent... Il n'y a pas de règles, chacun fait selon son goût. De mon côté, j'aime bien lorsque la dernière couche de couleur laisse entrevoir, comme en filigranne, la couche précédente de blanc...

 

 Fixer le chassis sur le cadre


Ce cadre ne comporte pas de feuillure... ce n'est pas très pratique pour y fixer le chassis... mais on peut s'en tirer quand même ! (voir fixer un tableau dans son cadre)

Sur les 2 grands côtés du chassis, vissez 2 petits pitons à oeil ronds. Posez le chassis sur l'envers du cadre et vissez maintenant deux petites vis, à travers les trous des pitons, dans le cadre.

 

envers 1

Votre chassis est maintenant solidement fixé à son cadre.

Pour les chassis plus importants, prévoyez 4 pitons et 4 vis, une par côté du chassis.

 

fini1

 

Il ne reste plus qu'à suspendre votre tableau... fixez à nouveau deux pitons à vis, tendez un cordon entre ces deux pitons et accrochez au mur !

 

Ces pages peuvent aussi vous intéresser