Fabriquez un chevalet d'atelier de peintre...

Petit bricolage assez facile !

Voici un chevalet de peintre encore appelé chevalet d'atelier. Si vous l'achetez dans le commerce, il vous coûtera entre 75 et 250€ : faites le donc vous même pour moins de 25€ et environ une dizaine d'heures de travail !

Si vous n'avez jamais bricolé... sans doute vaut-il mieux ne pas vous lancer dans l'aventure ! Car certaines pièces - les montants latéraux et leurs glissières - nécessitent l'utilisation d'une défonceuse (pas toujours évidente à manier). A moins que vous ne connaissiez un ami bricoleur qui pourrait vous aider pour les montants hauts ? C'est aussi une excellente occasion d'apprendre !

Au besoin, jetez un oeil à cette petite video très utile pour apprendre comment utiliser une défonceuse et débiter un tenon à la scie à main !

Aucune des dimensions données dans cette page n'est critique et vous pouvez parfaitement les adapter à votre cas personnel : le seul calcul que vous aurez à faire est celui de la dimension des entretoises pour que le cadre haut rentre bien exactement dans la base !

Alors ? On tente l'expérience ?

 

Matériel


Outillage : Scie à main, défonceuse et 2 fraises droites de 8mm et de 12mm, équerre, crayon.

Fourniture bois (comme c'est un essai... on utilise du sapin...) : Tasseau Sapin carré 45x45 en 2,4m, 2 tasseaux 40x25 en 2,4m (ou dimensions voisines), quelques chutes de bois... 

Fournitures annexes : colle à bois, vis à bois, boulons poëliers et écrous à oreilles, 4 pattes de fixation, rondelles...

 

Petite fournitures

 

Construction de la base du chevalet


Commencez par débiter deux longueurs de 60cm dans le carré 45x45. Avec la scie à main, formez les chanfreins d'extrémité pour adoucir les angles (schéma).

Plan de la base du chevalet

Dans le tasseau 40x25, découpez deux longueurs de 51cm (soit 3+45+3 : les tenons mesurent 3cm). Tracez les tenons d'épaisseur 1,2cm et découpez les à la scie à main.

Eléments de la base du chevalet

Tracez maintenant les mortaises sur les carrés de 45 et, avec la défonceuse munie d'une fraise de 12mm, creusez ces mortaises.

Assemblez les pièces "à sec" pour vérifier que tout va bien puis encollez les pièces, vérifiez bien l'équerrage puis serrez avec un ou deux serre-joints. Laissez sécher une nuit.

Base du chevalet terminée

Votre base est achevée !

 

Construction du cadre vertical


Ce cadre se compose de deux montants latéraux et d'unmontant central assemblés par 4 entretoises (schéma).

Plan du cadre haut du chevalet
(click pour +)

Sur les montants latéraux coulissera le support bas (porte-chassis) et sur le montant central le support haut. Le cadre viendra ensuite s'articuler sur la base du chevalet.

Une fois terminé, l'ensemble doit avoir une largeur de 45cm pour s'encastrer parfaitement dans le cadre de base du chevalet.

Dans le 40x25, débitez 2 montants latéraux mesurant 125cm. Conformément au plan ci-dessous, tracez les emplacements des mortaises et des rainures à ouvrir. Pour des raisons évidentes de précision, tracez les deux montants simultanément.

Glissière latérale
(Click pour +)

Avec la défonceuse, ouvrez les deux mortaises de 4cm puis les deux rainures de 6mm.

Les mortaises sont "borgnes" et ont 2cm de profondeur. Les rainures, elles, débouchent (en traversant complètement la pièce).

Pour travailler à la défonceuse, fixez votre pièce en long et réglez le guide latéral de l'outil puis, faisant face à la pièce, travaillez de gauche à droite (il y a un sens pour utiliser la défonceuse !)

Pour les rainures, procédez par passes successives en abaissant progressivement la fraise à chacun des passage jusqu'à traverser complètement la piéce.

travail à la défonceuse

Le montant central mesure 150cm. Il comporte deux mortaises de 4cm (à aligner avec celles des montants latéraux). Attention, ces mortaises sont débouchantes !

Montants terminés
(click pour +)

Restent maintenant à débiter les 4 entretoises dans le tasseau 40x25. Celles-ci ont une longueur de 18,7cm et comportent un tenon de 1,1cm et un autre de 2cm (il faut donc couper : 18.7 + 1.1 + 2 = 20.8cm). Les tenons de 1,1cm iront dans les mortaises du montant central... celles de 2cm dans les montants latéraux.

Entretoises montants verticaux

Essayez les pièces "à sec". Si tout va bien, donnez un léger ponçage puis encollez les tenons. Assemblez et serrez à l'aide de serre-joints. Laissez bien sécher avant de déserrer.

Attention : si vous avez changé certaines dimensions, vous devez calculer à nouveau la longueur de ces entretoises pour que le cadre vertical une fois terminé rentre "juste" dans le cadre de base.

Le cadre vertical est achevé !

cadre haut terminé

 

Assemblage de la base et du cadre vertical


Le cadre vertical ve être vissé sur la base de telle manière qu'il puisse pivoter vers l'avant et en arrière.

Pour cela, percez 2 trous borgnes de 8mm à la base des montants. Changez de foret pour un 4mm et achevez le trou en débouchant de l'autre côté.

Ainsi, lorsque vous allez visser sur la base, la tête de vis sera entièrement cachée et servira de pivot au cadre vertical.

Fixation cadre verticla à la base

Vissez maintenant le cadre vertical à la base (vis à bois de 5cm) à environ 4cm de la première traverse. Ne serrez pas trop les vis !

 

les renforts-arrière de maintien.


Dans le tasseau 40x25, découpez deux longueurs de 45 cm. Chanfreinez les extrémités et percez sur chacun d'eux un trou borgne de 8mm complété par un trou de 4mm débouchant.

Renforts arrières

Avec 2 vis à bois, fixez ces renforts arrière sur le cadre de base, en arrière de la traverse pour obtenir ceci :

Fixer les renforts arrière

Reste encore à visser, sur l'autre extrémité des renforts et de chaque côté, les pattes de fixations qui vont tenir les boulons et écrous à oreilles de réglage de l'inclinaison, vers l'avant ou vers l'arrière, du chevalet.

Notez la position horizontale des pattes qui assurent un coulissement correct des boulons dans les rainures.

Pattes de fixation

 

le support haut des chassis toilés


Sur le montant central coulisse le dispositif servant à retenir le chassis sur le chevalet. Il se compose d'une coulisse et d'un support en L fixés l'un à l'autre par collage et clouage.

La coulisse est un assemblage collé de 4 pièces de bois, le support se compose de 2 pièces en L. Voici une photo en cours de fabrication. Puis une autre du support haut terminé.

 

Eléments pour coulisse haute  

Le bouton de blocage se compose d'un disque de bois, découpé à l'aide d'une scie cloche et traversé par un boulon poêlier de 7mm. L'écrou est ensuite serré pour que le boulon devienne solidaire du disque de bois.

 

Bouton de blocage  Bouton terminé

Finalement, on perce un trou de diamètre 6,5mm dans la coulisse et on y visse le bouton de blocage. Mettez en place sur le montant central : vissez légèrement... ça tient bien ! Vous pouvez aussi visser un piton en laiton au centre du support.

 

Coulisse en place  Support haut

 

le support de chassis horizontal bas


Il se compose de 2 plaquettes latérales de 4x6x1,5 et percées en leur centre pour y faire passer les 2 boulons poêliers de 7mm munis d'une rondelle et d'un écrou à oreilles.

Sur ces deux plaquettes est vissée et collée la plaque frontale de 45cm de longueur sur 6cm de hauteur (chutes de bois).

Support horizontal début

La tablette horizontale de 50x4X1,5, munie d'un rebordy est alors vissée et collée par en dessous : c'est sur cette tablette que reposera le chassis à peindre.

Support horizontal terminé

Et pour ceux qui préfèrent les utiliser, on a vissé deux pitons en laiton sur la tablette : très pratique pour "poser" le chassis toilé sans en masquer la partie basse.

 

Finitions.


Après un ponçage général, le chevalet a été teinté de couleur claire. Le choix étant de conserver un aspect ancien on applique ensuite une "cire rustique" de marque INTERIORS.

Après séchage de la cire, le chevalet est passé à la laine d'acier moyenne : cela lui donne un début d'aspect satiné. Une seconde couche de cire... suivie cette fois d'une laine d'acier fine achève de satiner le chevalet !

 

Ces pages peuvent aussi vous intéresser