DISPOSER DES CADRES SUR LE MUR

COMMENT REGROUPER DES CADRES SUR LE MUR...

Vous voulez donner une touche personnelle à la déco de votre intérieur... et vous savez combien habiller un mur vide n'est pas toujours évident.

Cadres et tableaux ne peuvent s'accrocher au "petit bonheur"... l'idée est de trouver sa place pour chaque cadre.

Il y a bien des principes à respecter mais, en pratique, comment s'y prendre pour les regrouper harmonieusement ? Cette page est là pour vous donner quelques idées en vous donnant quelques dispositions "classiques".

Intérieur C Labrousse - Tableaux de GARNIER

 

Disposition en ligne


C'est la disposition presque universelle, en tous cas la plus couramment rencontrée et utilisée.

L'alignement vertical. Il habille agréablement les murs étroits (entre deux fenêtres par exemple). Il est possible d'aligner les centres des cadres... ou bien d'aligner leurs bords, notamment près d'un encadrement de porte :

 

Ce type d'alignement est particulièrement à rechercher dans les pièces basses :visuellement il rehausse le plafond. Il est aussi choisi pour mettre en valeur les petits cadres.

On l'utilise aussi entre deux fenêtres...

L'alignement horizontal. C'est l'alignement classique des musées et des galeries de peinture.

Il s'applique difficilement aux cadres de petites dimensions.

Dans la maison, vous l'utiliserez agréablement pour habiller au dessus d'un meuble bas, d'un canapé... Visuellement, cet alignement "allonge" les pièces manquant de profondeur. Il n'est pas toujours aisé de l'équilibrer visuellement si les cadres sont de tailles différentes.

Là encore, les centres peuvent être alignés (disposition classique) :


Ou bien on peut choisir d'aligner leur bordures supérieures ou inférieures, ce qui donne un aspect très moderne à l'alignement :


Disposition en rangées


La disposition en rangées se contente, elle, de cadres de taille plus modestes que l'on peut donc grouper pour jouer avec leur alignement.

C'est une bonne disposition à adopter pour les collections (cartes postales, papillons, photos de famille et autres).

Là encore, vous allez avoir le choix pour l'alignement des rangées : ou bien vous alignez les centres ou bien vous alignez les bords (si vos cadres ont tous la même dimension ... l'alignement est automatique !)

Dans le cas d'un alignement vertical, ne jouez pas trop avec la hauteur : rappelez vous que la bonne hauteur pour accrocher un cadre est que son centre soit à 1,65m de hauteur ! Inutile donc d'en placer ou trop haut ou trop bas !

2 rangées de cadres

Pour un alignement horizontal, prévoyez uniquement deux rangées... dans lesquelles vous mêlerez différentes dimensions de cadres pour éviter toute monotonie. Il semble alors préférable alors d'aligner les bords des cadres plutôt que leurs centres.

Recherchez des coïncidences d'arètes (lignes pointillées bleues)

MarthaStewart.com

 

Disposition symétrique


C'est une disposition "rassurante" pour de nombreuses personnes qui ont horreur du "désordre". Elle inspire un sentiment de calme et de plénitude, d'achèvement...

Disposez vos cadres sur le sol avant de procéder à leur accrochage pour juger de la symétrie de celui-ci.

Vous pouvez respecter une symetrie rigoureuse : mêmes cadres, couleurs identiques, formes identiques... Mais cette disposition peut paraître rigide et figée ! Trop d'unité nuit au rythme de votre accrochage : il devient ennuyeux par manque de diversité...

En fait, les cadres n'ont pas besoin d'être strictement identiques, en forme et en couleur, ni la symétrie parfaite pourvu que globalement l'ensemble soit équilibré.

Si vous pensez que votre exposition risque d'être monotone... variez les formes et les couleurs !

L'essentiel est que l'oeil du spectateur perçoive cette symétrie sans que forcément il en ait conscience.

Disposition symétrique

Voici un dernier exemple de symétrie "suggérée" qui est l'exemple concret des principes "diversité' et "unité" : l'ensemble est perçu en tant que tel, il est équilibré et en même temps suffisamment varié pour ne pas générer d'ennui !

Si vous disposez vos cadres au dessus d'un meuble veillez à ce que le groupe de cadres soit adapté à la largeur de votre meuble et ne déborde pas de celui-ci.

 

Disposition en forme géométrique.


Dans ce cas, tous vos cadres sont contenus dans une forme géométrique simple qui, là encore, sera inconsciemment perçue par le spectateur. Attention toutefois à ne pas pécher par excès de rigueur comme dans l'exemple ci-dessous ! C'est un bel ensemble... mais qui oppresse et qui ne donne pas envie d'être davantage découvert...

Perfectpicturewall

 

Les formes les plus courantes sont le carré et le rectangle.

Vous commencez à placer vos cadres les plus grands aux points stratégiques... et vous complétez ensuite avec les cadres plus petits.

Deanna picture rectangular shape

Ce type de disposition vous laisse beaucoup de liberté tant pour le placement de vos cadres ainsi que pour le choix de leurs formes.

C'est la disposition idéale à placer au dessus d'un canapé, d'un lit, d'un meuble bas.

Ne vous limitez pas à une disposition rectangulaire, vous pouvez aussi utiliser une forme ovale pour mieux répartir vos cadres : ce qui donne beaucoup de souplesse et de latitude dans le placement des cadres. Ne soyez donc pas trop rigoureux !

modnest.ca
modnest.ca

Vous avez encore la possibilité de disposer vos cadres en suivant un triangle... A réserver aux nostalgiques des mathématiques !

Forme triangulaire

 

Disposition LIBRE


Vous ne voulez obéir à aucune règle ! Vous avez vos propres codes de décoration... ET VOUS AVEZ ENTIEREMENT RAISON !

Les règles sont faites pour être transgressées ! Alors ne vous en privez pas et construisez les murs de tableaux dont vous avez envie !

Disposition de cadres libre

Laissez libre cours à votre imagination, mélangez les styles et les genres : c'est alors l'effet global qui compte. Le spectateur aura envie de s'approcher pour détailler une image ou une photo que vous aurez subtilement mise en évidence.

Bonne déco ! PL

 

Quelques liens utiles...


 

Ces pages peuvent aussi vous intéresser