ENCADREMENT : LE PETIT MATERIEL

La boîte à outils de l'encadreur

 

N'achetez que l'indispensable


Au début, pour faire de l'encadrement, il vous faudra relativement peu de matériel... que vous avez déjà chez vous ! On peut parfaitement confectionner son premier encadrement simple sans rien avoir à acheter !

Mais par la suite, vous vous équiperez progressivement : le matériel n'est pas particulièrement onéreux mise à part l'incontournable règle MAPED ou son équivalent LOGAN pratiquement indispensable pour tailler les biseaux à 45° et ouvrir des fenêtres de passe-partout...

Autant en tenir compte dès le départ pour ne pas acheter de matériel qui serait inutile par la suite.

Je vous donne ici la liste de ce qui semble absolument nécessaire, vous pourrez compléter par la suite en fonction de votre expérience.

On trouve ce matériel dans les magasins de loisirs éducatifs (les Couleurs du Temps par exemple ou sur Internet : voyez la page spéciale Achat de matériel d'encadrement en ligne).

Sur cette page, je vous donne également des liens AMAZON pour les photos et aussi pour les prix.

 

Couper le carton


Le cutter :

Pour débuter, un cutter solide à lames cassantes fera parfaitement l'affaire, vous en avez forcément un chez vous !

Si vous souhaitez vous équiper : achetez plutôt dans une papeterie spécialisée un cutter alu à lames interchangeables : il est parfait ! Sa forme étudiée et sa rigidité aident à la coupe précise des cartons les plus épais.

La règle :

A vos débuts, une bonne règle plate en aluminium suffit... Elle sert à maintenir le carton et à guider la lame pendant la coupe.

C'est mieux si elle est lourde.

Cela peut-être aussi un morceau de cornière métallique sous laquelle vous avez collé un mince joint de néoprène (étanchéité de fenêtre)... ou encore une vraie règle alu d'encadreur (voir aussi magasins éclat de verre, geant beaux arts...) et qui vous coûtera une bonne trentaine d'euros.

 

regle maped

Plus tard, notamment pour couper plus confortablement les biseaux à 45°, il vous faudra acheter une règle MAPED spéciale (voir photo au dessus), sur laquelle coulisse un porte-lame de cutter incliné (voir le biseau à 45°).

A ma connaissance, la marque MAPED (voir page outils MAPED) est une des seules avec la marque américaine LOGAN à vendre ce type de règle de coupe.

Et cette règle est très utilisée par tous ceux qui, de près ou de loin, touchent à l'encadrement. Elle est assez chère (une cinquantaine d'euros) mais devient vite indispensable.

Des ciseaux et du petit matériel

 

 

 

Des pinces de différents modèles : comme sur la photo ci-dessus : elles vous seront utiles pour maintenir serrés les éléments du "paquet" pendant le collage.

 

Tracer sur le carton


Une équerre à 45° : l'assemblage et l'habillage des biseaux nécessitent des coupes précises. Le modèle métallique est idéal car on peut couper le carton en le prenant comme guide. Une équerre d'écolier en plastique peut convenir au début.

Un double décimètre d'écolier... veillez à ce qu'il ne soit pas gradué au demi-millimètre (lorsque les graduations sont trop rapprochées, cela devient vite illisible !)

Un règlet métallique gradué il ne remplace pas le double décimètre... il sert de gabarit de coupe lors de l'ouverture des fenêtres dans la fabrication des biseaux.

Un crayon à papier ou 0,5 et une gomme (gradation HB pour les mines du crayon, ne les prenez pas grasses, elles pourraient salir votre travail).

Un plioir : sorte de lame de plastique ou d'os servant à marquer les plis et à replier le papier lors des garnissages.

Un compas de bonne qualité est aussi très utile. Il sert surtout à reporter des distances, notamment dans le tracé des marges du passe-partout.

 

 

Un modèle simple et robuste est toujours suffisant... Pensez au compas à pointes sèches pour reporter les distances.

 

Assembler les éléments...


Un pot de colle : prenez de la colle blanche vinylique en pot. Veillez à ce que son ph soit neutre (les scrapbookeuses disent acid-free) pour éviter d'abîmer les pièces et documents fragiles.

 

N'oubliez pas le petit pinceau plat pour l'étaler... On obtient aussi de bons résultats avec un petit pinceau à rechampir (pinceau rond à pointe)

Un rouleau de kraft gommé : qui sera surtout utilisé pour la confection du "paquet" final.

Du scotch double face.

 

Divers


Une plaque de découpe : c'est magique ! Vous découpez au cutter du carton posé dessus... la lame pénètre le tapis... qui s'auto-cicatrise lorsque le travail est effectué !

plaque de découpe

Des "sopalins"... une éponge propre...

 

En conclusion...


Vous avez déjà chez vous une bonne partie du matériel nécessaire... C'est une bonne raison pour vous lancer dans l'activité... N'oubliez pas quelques livres techniques... dont certains vous sont proposés sur cette page.

GD

Ces pages peuvent aussi vous intéresser