Fabriquer ses châssis toilés !

Comment fabriquer cette toile de peintre !

 

Toiles Label-ArtFabriquer soi-même ses chassis toilés ? >

Quelle drôle d'idée !

En effet, les prix des chassis toilés du commerce ont beaucoup baissé et sont devenus particulièrement abordables...

Alors à quoi bon se compliquer l'existence à assembler des bois pour y tendre du tissu ?

Surtout si vous cherchez de petits châssis, vous trouverez facilement sur le net des sites sur lesquels les toiles sont à un prix dérisoire...Regardez ici particulièrement ... cela ne vaut pas le coup de se lancer dans une construction parfois délicate !

Par contre, si vous avez besoin d'une grande toile ou de dimensions spéciales, cela peut valoir le coup d'essayer !

 

L'assemblage du châssis : une opération délicate


D'autant plus que la réalisation d'un chassis de A à Z n'est pas une opération simple : les assemblages des montants en particulier ne sont pas à la portée du premier bricoleur venu, la tension de la toile demande également beaucoup de soin... tant et si bien qu'il semble bien souvent préférable et plus raisonnable de se les procurer tous faits dans un magasin de fournitures d'art.

Et pourtant... j'ai été amené à construire moi-même mes châssis... à la suite d'un cadeau ! Un ami (qui ne me voulait que du bien) m'a donné une pile de vieux draps en métis (neufs) et datant du début du siècle précédent...

Leur tissage serré et leur grain marqué en faisaient le matériau idéal pour peindre à défaut de leur trouver une autre utilité... alors je me suis lancé dans l'aventure... pour un résultat, ma foi, acceptable. D'autant plus que je possédais le matériel nécessaire.

Vous avez envie d'essayer ? Alors les lignes qui suivent vous indiqueront le procédé que j'ai suivi... Si vous avez une expérience différente, c'est avec plaisir que vous pourrez la partager ici dans cette page.

Le matériel nécessaire


Malheureusement... il faut pas mal de matériel !

. Des vieux draps de coton (lin et coton mélangés)
. De la planches de palette... (2cm épaisseur)
. De la colle à bois de bonne qualité
. Une pince à tendre la toile moins de 15€)
. Une presse à cadres (env 10€)
. Une agrafeuse.
. Une scie circulaire sur table (à partir de 100€ et suivant promo)

pince à tendre les toiles

Si vous avez de la place chez vous... N'hésitez pas à investir dans une scie circulaire sur table à lame inclinable (à partir de 120€ suivant les promos chez Amazon ou Leroy Merlin) et qui vous resservira ensuite à de nombreuses occasions !

Scie circulaire

Elle est indispensable ici pour donner aux montants du chassis leur section trapezoidale...

 

La construction du chassis


Toutes les dimensions qui suivent ont été calculées pour un chassis 15F (65x54).

Dans de la planche de palette* d'environ 2cm d'épaisseur, découper des longueurs de 4cm de large avec la scie circulaire. Il n'est pas nécessaire de les raboter... car elles seront recoupées plus tard.

Débitez ensuite les montants à la longueur voulue (2 de 65cm et deux de 54cm) en coupant leurs extrémités à 45° avec la scie à onglets d'encadreur. Les coupes d'onglet à 45° des montants peuvent être réalisés à la scie circulaire en utilisant le guide d'angle qui est monté avec.

découpe des montants

 

Les montants opposés doivent avoir rigoureusement la même longueur : travaillez donc pour cela avec la butée de votre scie d'encadreur.

Vient maintenant une opération délicate... donner une section trapèzoïdale  aux montants. C'est nécessaire pour que la toile, une fois tendue, n'ait pas de contact avec ces montants (ce qui provoquerait des marques indésirables).

profilage des montants

Pour cela, donnez à la lame de la scie circulaire une inclinaison de 10°, réglez le guide latéral à 2cm du bas le la lame puis sciez les montants en longueur de manière à leur donner la forme voulue (soyez prudents !).

profil chassis trapézoidal

Pour le montant intermédiaire, redressez votre lame et sciez-le de manière à le ramener à 1,6cm d'épaisseur (section rectangulaire).

 

profilage terminé

Approchez les différentes pièces à sec, vérifiez que tout va bien puis encollez les angles et procédez à l'assemblage. Coupez le montant central à la bonne longueur.

Serrez avec la presse à cadres... Vérifiez l'équerrage (en mesurant les diagonales qui doivent avoir rigoureusement la même longueur)... Rectifiez éventuellement.

Assemblage du Chassis

Encollez les extrémités du montant central, mettez le en place et serrez à l'aide d'un serre-joint... laissez sécher toute une nuit. Les colles modernes sont extrêmement résistantes : votre assemblage sera bien solide.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, renforcer les assemblages avec quelques agraffes (mettez-en dessus et dessous).

 

La mise en place de la toile


Découpez maintenant votre toile de manière à ce qu'elle déborde du chassis (Vous la replierez par derrière en la tendant). Vous allez l'agraffer au chassis (ou la fixer avec des pointes dites "semences de tapissier" mais je trouve l'agraffage plus efficace.

Humectez légèrement votre toile avant de travailler : en séchant elle se tendra parfaitement !

agraffage de la toile

Rappelez vous qu'il faut tout d'abord poser les premières agraffes au milieu de chacun des montants en travaillant alternativement sur les côtés opposés.

Voici un "plan" d'agraffage correct :

Agraffage toile sur chassis

Fixez d'abord l'agraffe 1... Tendez la toile avec la pince spéciale puis fixez l'agraffe 2... Continuez en suivant le schéma.

Tension de la toile

Avec une agraffe tous les 5 ou 6 cm, la toile est correctement tendue... surtout si vous avez pris soin de l'humidifier légèrement> avant la pose : en séchant, la toile se tendra fortement sur le chassis.

 

La préparation de la toile


Une fois la toile tendue sur le chassis, il faut lui donner une préparation afin de pouvoir la peindre.

Personnellement, je commence par une couche de peinture acrylique blanche qui, en séchant, va creer une première pellicule souple sur la toile.

Impression de la toile

Ensuite, j'applique deux couches de GESSO (que vous trouverez dans tous les magasins de fournitures pour peintres ou que vous pourrez fabriquer vous mêmes). Laissez bien sécher... et poncez légèrement après séchage.

Après tous ces traitements, la toile peut avoir besoin d'être retendue... Comme le chassis ainsi fabriqué n'a pas de clés... il n'y a pas d'autre solution que pulvériser de l'eau au dos de la toile... et de l'humidifier : en séchant elle se retendra sans problèmes.

Chassis toilé prêt

Votre chassis toilé est maintenant prêt à être peint... et à accueillir vos chefs d'oeuvres !!!

Ces pages peuvent aussi vous intéresser