Accrochez vos cadres avec méthode !

Des règles simples pour réussir votre accrochage

 

Il ne suffit pas de planter quelques clous ici et là et d'y accrocher des cadres pour obtenir l'effet décoratif que vous recherchez pour votre intérieur...

En appliquant quelques règles simples, rien de strict simplement du bon sens, vous allez réussir votre accrochage et en tirer les effets déco que vous souhaitez !

En effet, une décoration  réussie passe nécessairement par la mise en valeur optimale des éléments que vous souhaitez exposer aux yeux des futurs spectateurs qu'il vous faut faire entrer dans votre univers et les étonner sans les déconcerter pour qu'ils aient inconsciemment l'envie d'aller plus loin.

Nous sommes bien là dans le subjectif, dans le ressenti : autant de domaines où des règles rigides ne peuvent s'appliquer !

 

Cimaise accrochage tableaux exposition aquarelles

 

Donnez du RYTHME à votre accrochage !!!


Pour ne pas donner l'impression d'une exposition disparate, de bric et de broc, mettez en place un "fil conducteur", un "montage", une "intention" qui donneront à votre accrochage une certaine  "cohésion"... C'est le facteur UNITE...

Dès lors que cette intention est perçue par le spectateur votre exposition devient naturelle pour lui, et le rend disponible pour la suite de sa visite.

De la même manière, vous devez éviter toute monotonie dans votre accrochage... C'est le facteur DIVERSITE...

La sensation d'uniformité est en effet décourageante et supprime rapidement l'envie d'en découvrir la suite... Il vous faut donc rompre l'UNITE de votre exposition en interrrompant son "fil conducteur" et en  introduisant un léger "déséquilibre" qui soutiendra l'intérêt du spectateur.

La règle essentielle d'un accrochage réussi est donc ambigüe : Il faut de l'unité et de la diversité. C'est ce qui donne le RYTHME.

 

Facteurs d'unité de votre exposition.


Unité d'ambiance : Vos cadres doivent correspondre à votre intérieur.

Celui-ci peut être minimaliste (dépouillé, moderne, strict...) : des cadres métalliques, laqués blancs conviendront parfaitement... Si votre intérieur est plutôt ancien (d'époque, rustique...) alors pour vous ce sont des cadres dorés ou cirés, aux moulures compliquées, aux "coins bouchés" qui conviennent...

Les cadres doivent donc s'accorder à l'ambiance générale de votre intérieur.

Interieur Baroque

Unité de forme : tous les cadres regroupés ont une forme semblable.

Cela peut-être des cadres rectangulaires (la plupart du temps) ou ovales (surtout pour les photos de famille... et dans ce dernier cas l'intention est plus évidente).

cadres blancs

Unité de matière : les cadres ou les sujets exposés ont en commun la matière avec laquelle ils sont fabriqués (et cette matière est mise en évidence). Tous vos cadres sont en bambou, ou en bois ciré par exemple... ou bien toutes les oeuvres encadrées sont des dentelles... ou des aquarelles...

 

Chasse au tigre expo photos

Unité de sujet ou de thème : Un sujet commun  relie les cadres.

Par exemple, vous regroupez des photos de famille, ou encore vous associez des tableaux représentant des rues et des maisons... ou bien  des aquarelles représentant des marines... ou bien encore une collection de diplômes encadrés de votre famille (grand parents y compris !) ou bien des planches botaniques ou encore des cartes géographiques encadrées... . C'est l'effet "collection".

Unité de couleur ou de tonalité : Tous vos cadres sont peints de la même couleur ou bien encore  toutes les oeuvres exposées sont dans la même tonalité (photos de couchers de soleil à dominante orange).

Symétrie des masses et couleur cadres
/

Unité de disposition : la disposition est également un important facteur d'unité.

Ne serait-ce que dans le respect de  la régularité de votre accrochage : un grand cadre entouré symétriquement par d'autres cadres plus petits...

ou encore une série de petits cadres disposés suivant une figure géométrique régulière (ovale, rectangle, losange...).

On retrouve également cette unité de disposition lorsqu'on aligne les bords des cadres (ou leurs centres).

Disposition symétrique

Unité des masses : la répartition des masses et des volumes est équilibrée. Un grand cadre est placé à côté de deux petits... Même souci d'équilibre des masses lorsque vous disposez vos cadres sur deux rangées.

Cadre noir

Unité d'époque : On évite de juxtaposer une mosaïque d'oeuvres d'époques ou d'insppirations trop différentes.  A moins d'un choix délibéré, ne placez pas un Rembrandt auprès d'un Picasso (quoique...ça me plairait assez bien d'en avoir 2 ou 3 chez moi !)

 

Facteurs de diversité de votre exposition.


Le facteur de diversité vient rompre en quelque sorte l'ordonnancement établi par le facteur d'unité. Les anglais l'appellent "the ODD one", l'élément impair, l'élément bizarre...

C'est le détail intriguant, le grain de sable qui donne envie d'aller plus loin, de découvrir...

Un exemple :

Vous souhaitez exposer, un ensemble de bouquets peints dans des cadres rectangulaires blancs...  vous avez donc 3 importants facteurs d'unité : le sujet, la couleur et la forme.

Pour que votre expo ne soit pas figée, introduisez alors un facteur de diversité. Ce pourrait être un bouquet dans un cadre ovale... inattendu dans cette collection.

Cadre ovale

Au centre d'une exposition de dentelles encadrées, vous placez une peinture à l'huile ancienne... ou bien la photo encadrée d'une dentellière en action...

Vous avez peint tous vos cadres de photos en noir... qui s'accorde si bien avec votre intérieur. Dans cette collection, introduisez un intrus ! Un cadre de couleur rouge par exemple qui apportera un peu de dynamisme et de mouvement !

Chambre hotel Delhi

Bon accrochage !

 

Quelques liens utiles...


 

Ces pages peuvent aussi vous intéresser