Encadrer un tableau

comment fabriquer une caisse américaine (1)

Pourquoi une caisse américaine ?

La caisse américaine (appelée floater ou floating frame aux USA) met particulièrement en valeur les tableaux de facture moderne réalisés sur panneaux durs. Adoptée par toutes les galeries d'art et même par les grand musées elle donne l'impression que l'oeuvre d'art "flotte" sans attaches dans son cadre...

Elle convient bien sur également aux chassis toilés mais se prête mal à l'encadrement des "paquets" carton qui, eux, nécessitent une baguette d'encadrement à feuillure. A la limite pour des peintures sur carton toilé en les fixant avec du double face sérieux.

Le principe de fabrication de cette première caisse est extrêmement simple et ne fait appel qu'à un matériel réduit...

Le matériel pour fabriquer une caisse américaine


Des tasseaux à section rectangulaire 30x10 ou similaires : vous les trouverez dans les magasins Brico-dépot sous cette appellation Voyez également chez LeroyMerlin qui a des tasseaux en médium 30x10 bon marché. (Achetez des lattes ou équivalent dans les autres magasins de bricolage).

Les dimensions données ne sont pas critiques et vous pouvez les adapter en fonction de ce que vous trouverez dans les magasins.

Il vous faudra également la boîte à onglets, ou mieux, la scie d'encadreur, la colle... Tout ce qui a été précisé dans la page matériel.

Le tableau à encadrer


C'est une petite peinture à l'huile (1) de dimensions 18,5x14 réalisée sur un panneau dur en isorel.

plage_small

Assemblage des lattes


Les lattes sont collées perpendiculairement l'une à l'autre. Encollez le chant du premier tasseau avec la colle à bois Pattex puis appliquez-le sur le second en suivant bien le bord (regardez le schéma de collage).

plan

Fixez provisoirement avec quelques clous à demi-enfoncés qui assureront le maintien pendant le séchage ou bien serrez avec des serre joints.

Répétez l'opération avec d'autres lattes de manière à disposer d'une longueur suffisante* de baguettes pour votre encadrement. Ne mettez pas trop de colle. Celle-ci ne doit pas déborder de chaque côté du collage !

Vous devez obtenir une moulure ayant la forme de celle du schéma.

Lorsque la colle est sèche, poncez avec un papier de verre fin de manière à éliminer les défauts éventuels. Grattez les traces de colle s'il y en a.

* Pour calculer au mieux vos longueurs de moulures, vous mesurez le périmètre de votre toile et vous ajoutez 10 fois la largeur de votre moulure... Par exemple, pour un 6F (41x33) et de la moulure de 4cm, il vous faudra:

2x(41 + 33) + 10x4 = 148 + 40 = 188cm de moulure...

 

Découpe des côtés


L'ouverture de votre cadre terminé doit être légèrement plus petite que le tableau à encadrer pour que celui-ci puisse être posé sur le fond de la caisse.

Débitez le premier côté de votre cadre avec la scie d'encadreur en découpant d'abord un angle à 45°.

Le petit bord de chaque élément constituant la caisse aura 2cm de moins que la dimension du tableau qui lui correspond.

Par exemple, si votre tableau mesure 18,5 x 14 cm, alors les petits bords des côtés mesureront respectivement 12 cm pour les deux plus courts et 16,5cm pour les deux autres.

Ainsi, votre tableau pourra être posé au fond de la caisse, en le recouvrant de 1cm en tous sens.

Coupez le deuxième angle à 45°. Servez vous de ce premier côté de cadre comme gabarit pour couper le deuxième côté. Superposez le à la moulure et tracez avec un crayon très fin.

Mieux encore, travaillez en butée... c'est plus précis !

En agissant avec soin vous aurez deux côtés ayant exactement la même longueur et vous éviterez des problèmes insolubles lors de l'assemblage.

Continuez de la même façon pour obtenir les deux autres côtés du cadre.

elements

Assemblage de la caisse


Lorsque tous les côtés ont été débités, encollez les onglets avec la Pattex polyuréthane, puis assemblez la caisse en la maintenant bien à plat.

Vous pouvez alors mettre des presses ou des objets lourds pour maintenir votre collage le temps du séchage.

Evidemment, c'est mieux si vous disposez d'une presse à onglets ! Au prix où celle-ci est vendue, inutile de s'en priver !


(voir Presse à Cadres)

Vous pouvez aussi improviser un serrage à l'aide de 2 serre-joints disposés en croix. Il faut alors serrer progressivement et alternativement chaque serre-joint tout en vérifiant qu'aucun décalage aux angles n'apparaisse.

Ne soyez pas inquiet... la Pattex, une fois sèche, maintiendra très bien votre assemblage.

Si vous n'avez pas confiance dans l'assemblage, vous pourrez le consolider, après séchage, avec quelques agraffes clouées au dos avec une agraffeuse murale (ou mieux... mais c'est le luxe, avec l'outil LOGAN d'assemblage des cadres.)

 

Ponçage et peinture


Laissez la colle sécher une journée, puis poncez légèrement pour faire disparaître d'éventuels défauts du bois. Si le cas se présente, masquez les défauts à l'enduit et poncez une fois celui-ci sec.

Choisissez une couleur de peinture qui rappelle une des couleurs utilisées dans le tableau (en général, pas la couleur dominante mais une des couleurs secondaires). Elle doit également s'harmoniser avec les couleurs de l'endroit où sera placé le tableau. Un blanc "cassé" perle ou bien un noir satiné conviennent la plupart du temps.

Il faut préférer les peintures acryliques satinées monocouches, très couvrantes, qui ont l'avantage de sécher vite et de ne pas répandre d'odeurs de solvant dans toute la maison.

Passez une ou deux couches de peinture avec un très léger ponçage entre les couches.

 

Montage


Si votre tableau est une toile sur chassis : présentez le par devant et fixez le par l'arrière avec de petites vis qui traversent à la fois cadre et chassis.

Si votre tableau (comme celui présenté ci contre) est un panneau dur (isorel ou contreplaqué), vous pouvez le mettre en place et le maintenir avec de petites bandes d'adhésif double face sur sa périphérie. Certains adhésifs sont excellents et un morceau sur chaque longueur est suffisant...

termine

 

Suite : fabrication d'une caisse américaine 2

 

 

Ces pages peuvent aussi vous intéresser